Conduire en Islande

Conduire en Islande

Des routes comme nulle part ailleurs

 

Driving In Iceland
jeep in iceland
Mitsubishi Pajero Sport
Icelandic horse and a jeep
Icelandic horse and a jeep
Icelandic horse and a jeep
Icelandic horse and a jeep
Icelandic horse and a jeep

Toutes les routes de montagnes et les routes à l'intérieur de l'Islande ont une surface faite de gravillons libres. Cela s'applique aussi aux larges sections de la route nationale, qui comporte aussi de longs tronçons de bitume. La surface sur les routes de gravier est souvent glissante, surtout sur les bords de la route, et par conséquent vous devez toujours être prudent et ralentir à chaque fois que croisez un autre véhicule. Les routes de montagne sont souvent très étroites et ne sont pas faites pour la vitesse.

La même chose s'applique à la plupart des ponts, qui sont assez larges pour laisser passer une seule voiture à la fois. En plus de ne pas être goudronnées, les routes de montagnes sont souvent sinueuses. Par conséquent, les voyages prennent souvent plus de temps que l'on ne prévoit. Pour plus d'informations sur les conditions routières : tél : +354 563 1500 (service ouvert 24h/24), +354 800 6316 (en Anglais 1/6-31/8). La vitesse générale est de 50 km/h dans les villes, 80 km/h sur les routes de graviers dans les villes et 90 km/h sur les routes goudronnées. Attention : des panneaux de signalisation spéciaux préviennent des dangers, tels que les virages dangereux, mais en général, il n'y a pas de panneau différent pour indiquer une réduction de la vitesse. Veuillez adapter votre vitesse selon les conditions. Les motards sont obligés d'allumer leurs feux à n'importe quel moment de la journée et de la nuit. En Islande, toute conduite en dehors des routes ou des chemins tracés est interdite. La ceinture de sécurité pour les passagers sur les sièges à l'avant et à l'arrière du véhicule est obligatoire. La loi islandaise interdit de conduire sous l'influence de l'alcool.

 

L'assurance pour les véhicules : Une carte verte ou toute autre preuve d'assurance au tiers est obligatoire pour les automobilistes conduisant leur propre voiture en Islande, sauf pour ceux venant des pays suivant : Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Îles Féroé, Finlande, France, Allemagne, Gibraltar, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Île de Man, Italie, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Pays-Bas, Irlande du Nord, Norvège, Portugal, Saint Marin, Slovaquie, Espagne, Suède, Suisse, Vatican. Les conducteurs sans carte verte (ou équivalent) doivent payer un contrat d'assurance au tiers séparé, dès leur arrivée.

 

 

Stations services : Les stations services des grandes zones de Reykjavík sont ouvertes : Lundi-Samedi de 07h30 à 20h00, Dimanche de 09h00 à 20h00 (de 10h00 à 20h00 entre Octobre et Mai). La plupart des stations services sont ouvertes jusqu'à 23h30. Les heures d'ouvertures autour du pays, où les pompes font partie du secteur privé, peuvent varier d'un endroit à un autre. La plupart des stations sont ouverte tard le soir, jusqu'à 22h00 voire 23h30. Beaucoup de stations services dans les zones de Reykjavík possèdent des automates qui sont en fonction une fois que la station est fermée, et qui acceptent des billets de 1000 couronnes ISK et les cartes de crédit. Toutes les stations services acceptent les cartes de crédit. Des automates sont aussi mis en service dans différents endroits tout autour du pays. Les niveaux d'octane en Islande sont le Sans-plomb 92, le Super 98 et le Super sans-plomb 95.

 

Ouverture des routes de montagnes: La plupart des routes de montagnes sont fermées jusqu'au début du mois de juillet, voire plus tard à cause des conditions humides et boueuses qui les rendent infranchissables. Lorsque ces routes sont ouvertes à la circulation, certaines d'entre elles peuvent seulement être empruntées par des véhicules à 4 roues motrices. Il est fortement conseillé de voyager à 2 ou plusieurs voitures. Aussi, avant de vous engager dans un voyage à l'intérieur du pays, collectez autant d'informations que vous le pouvez par rapport aux conditions routières, que ce soit dans une agence de voyage, dans un office de tourisme ou à l'Administration du Trafic Routier Islandais (Icelandic Road Administration, ICERA), tél : +354 522 1000 ou +354 522 1777

 

Se balader en Islande est facile en été mais cela peut être difficile en hiver. Les compagnies aériennes apportent le seul système de transport en hiver lorsque la neige et la glace interdisent la plupart des voyages par la route. En été, les compagnies aériennes volent régulièrement entre Reykjavík et les destinations principales. Il n'y a pas de lignes de chemin de fer en Islande, et son système de routes nationales est le moins développé d'Europe. Cependant, Bifreiðastöð Íslands (BSI), une organisation collective de lignes de bus longue distance, fait un travail bien soigné et couvre le pays avec un réseau réalisable, quoi qu'inconvénient. Un certain nombre de services en ferry sont disponibles reliant les ports entre eux. Les agences de location de voitures se trouvent dans la plus part des villes principales. Avec ses routes non recouvertes, ses collines raides et sa météo rigoureuse, l'Islande n'est pas le rêve des cyclistes. Néanmoins, un nombre croissant de visiteurs essaient le vélo comme moyen de transport, et les vélos peuvent être loués dans la plupart des centres villes, ainsi que les hôtels, les auberges de jeunesse et les maisons d'hôte. Le moyen de transport local inclut les bus municipaux et les taxis qui peuvent être recrutés pour des visites.