Parc national de Þingvellir en Islande - Site historique et joyau de la nature

Þingvellir : site historique et joyau de la nature

Nulle part ailleurs sur Terre la dérive des continents est aussi visible

 

église site historique de Thingvellir islande
Thingvellir et Skjaldbreidur islande
Lac de Thingvallavatn Islande
Fissure Almannagja Islande
Parc national de Thingvellir Islande
Symbole de l'héritage mondiale Islande

Þingvellir est enraciné dans l'esprit de la nation islandaise ainsi que dans l'histoire de la nation elle-même.

 

Vous pouvez aussi nous envoyer un e-mail à :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Description

Peu après l'an 900, les hommes commencèrent à réfléchir à organiser une assemblée générale pour les colons d'Islande. On dit que la création du parlement islandais est ce qui a fondé la nation d'Islande, et les premiers débats parlementaires lors de l'été 930 sont la base d'un héritage culturel et une identité nationale communs. L'Alþing (ou Alþingi) à Þingvellir était l'autorité législative et judiciaire suprême depuis sa création en 930 jusqu'en 1262.

Lögberg (« Rocher de la Loi ») était le point focal d'Alþing et une tribune naturelle pour tenir des discours. L'inauguration et la dissolution de l'Assemblée se sont déroulées à Lögberg, là où les règles faites par le Conseil de la Loi étaient énoncées, le calendrier était confirmé, les actions en justice étaient engagées et d'autres déclarations concernant la nation entière étaient prononcées. Toute personne assistant à l'Assemblée possédait le droit de présenter ses arguments concernant des questions importantes depuis Lögberg.

L'Alþing était l'autorité législative et judiciaire d'Islande pendant toute la durée du Commonwealth, jusqu'en 1262. Le pouvoir exécutif était aux mains des chefs et des parties jusqu'aux cas individuels à chaque fois. Cela s'est avéré être une organisation adéquate du moment que l'équilibre des pouvoirs subsistait, mais des failles sont apparues lorsqu'il fut bouleversé. Les dix dernières années du Commonwealth ont été caractérisées par des querelles entre les familles des chefs, ce qui entraîna l'Islande à devenir une partie de la couronne Norvégienne. Le pouvoir exécutif fut renforcé suite à ce nouvel ordre, tandis que les autorités législatives et judiciaires restaient aux mains de l'Alþing mais ils furent cédés petit à petit à la Norvège et plus tard aux dirigeants danois, jusqu'à ce que le Danemark devienne une monarchie absolue d'Islande en 1662.

L'assemblée durait 2 semaines chaque été et les gens voyageaient pendant des jours pour pouvoir assister à l'Alþing, et en général plus de 5 000 personnes participaient au rassemblement.

Þingvellir était le centre de la culture islandaise. Chaque année, pendant la période du Commonwealth, les gens de tous les coins du pays se rassemblaient à Þingvellir, parfois par milliers. Ils mirent en place des logements aux murs de tourbe et de rochers avec un toit temporaire dans lesquels ils restaient pendant les deux semaines d'Assemblée. Bien que les fonctions de l'Assemblée fussent la principale raison de ce rassemblement, en général les gens se regroupaient à Þingvellir pour un grand nombre de raisons. Les marchants, les forgerons et les tanneurs pouvaient y vendre leurs produits et leurs services, les clowns pouvaient jouer et les producteurs de bière faisaient des boissons pour les invités de l'Assemblée. Les nouvelles des endroits lointains étaient annoncées et des jeux et des fêtes étaient organisés. Les fermiers nomades pouvaient demander du travail et les vagabonds faisaient la manche. Þingvellir était une place de rencontre pour tous en Islande, créant les bases fondatrices du langage et de la littérature, qui ont été une partie importante de la vie des gens jusqu'à aujourd'hui.

En l'an 900 ou 1000, l'Assemblée législative d'Islande a débattu sur le choix de la religion qu'ils devraient pratiquer : le Paganisme Nordique ou le Christianisme. Le porte parole de la loi, Þorgeir Ljósvetningagoði, un prêtre païen et un chef (un goði), après un jour et une nuit de méditation silencieuse sous une couverture de fourrure, trancha en faveur du Christianisme. Les païens pouvaient toujours pratiquer leur religion de manière privée. Après cette décision, Þorgeir lui-même se converti au Christianisme et jeta les idoles des ses dieux dans une cascade, qui est aujourd'hui connu sous le nom de Goðafoss en islandais, « la cascade des dieux ».

Il y eut une église sur le site de Þingvellir depuis l'introduction du Christianisme, mais l'église qui se tient là aujourd'hui date de 1859.

La rivière d'Öxará a été une caractéristique importante de Þingvellir depuis le commencement des assemblées à cet endroit. La rivière a été détournée dans la faille d'Almannagjá afin de donner aux gens de l'Assemblée un accès facile à l'eau fraîche. Avec les inondations à Öxará associées à l'affaissement du terrain, il devint indispensable de déplacer le Conseil de la Loi de son emplacement original.

Þingvellir fut un symbole important d'unité nationale dans le processus d'indépendance de l'Islande aux 19ème et 20ème siècles. Le dernier Alþing fut tenu à Þingvellir lors de l'été de 1798. Après que l'Assemblée ait été suspendue, Þingvellir devint un endroit calme pendant une longue période de temps.

Lorsque le mouvement européen pour l'indépendance eut atteint l'Islande au début du 19ème siècle, les sagas et le paysage de Þingvellir furent revitalisés. Þingvellir joua ensuite un rôle dominant dans la société, comme symbole d'indépendance.

 

Le réveil du nationalisme provoqua un grand débat quant à l'emplacement du nouvel Alþing. Il y eut des divergences d'opinions sur l'endroit où Alþing devrait se situer, mais Þingvellir a tout de suite été proposé.

 

À cause des réunions de Þingvellir et du mouvement pour l'indépendance, Þingvellir s'est ré-établit lui-même comme l'endroit principal pour le rassemblement des Islandais, où ils pourraient se rencontrer et célébrer les évènements les plus grands et les plus importants de l'histoire de la nation.

En 1874, un festival national fut tenu à Þingvellir afin de célébrer les 1000 ans de la colonisation de l'Islande. À cette occasion, le roi danois Christian IX présenta aux Islandais leur première Constitution, selon laquelle les pouvoirs limités législatifs et financiers furent concédés à l'Alþing. Beaucoup d'Islandais sont allés à Þingvellir pour être les témoins de cet évènement qui fut un tournant dans leur campagne pour l'indépendance.

Lors de l'été de 1930, un grand festival fut tenu à Þingvellir pour célébrer le Millénaire d'Alþing lui-même. Le festival d'Alþing fut la première fête générale des Islandais, où une part considérable de la nation était présente, entre 30 et 40 000 personnes. La création de la République d'Islande eut lieu à Þingvellir le 17 juin 1944, qui est le jour de la naissance de l'un des héros national de l'Islande, Jón Sigurðsson. L'élection présidentielle s'effectua à Lögberg, et le dirigeant d'État Sveinn Björnsson devint le premier président du pays. À la fin du programme à Lögberg, la première réunion des ministres de la République eut lieu, et lors de celle-ci le président confirma la loi au nom du drapeau national et du blason.

En 1974, les Islandais ont célébré le 1100ème anniversaire de la colonisation. Le 17 juin 1994, une fête fut tenue à Þingvellir pour marquer les 50 ans depuis la création de la République d'Islande.

En 1999, un festival pour célébrer le Millénaire du Christianisme fut débuté. Cela inclut une série d'événements partout dans le pays. Les fêtes ont aboutit à un festival de deux jours à Þingvellir au début de juin 2000.

Þingvellir est l'un des sites touristiques du pays les plus souvent visités. Chaque année, des milliers de visiteurs s'y rendent afin de mieux s'informer sur le plus grand site historique d'Islande qui est un bijou de la nature.

 

Þingvellir fut déclaré parc national en 1930. Une loi fut proclamée afin de désigner Þingvellir comme « un sanctuaire national protégé pour tous les Islandais, la propriété éternelle de la nation islandaise sous la protection du parlement, qui ne pourra jamais être vendu ou hypothéqué ».

Þingvellir fut inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial le 2 juillet 2004. La sélection indique que le site est d'une valeur universelle hors du commun et qu'il doit être préservé comme site culturel pour son environnement naturel.

Durant l'été 2000, deux tremblements de terre violents se sont produits dans le Sud de l'Islande. Bien que leur source se situait à 40 ou 50 km du Sud-est de Þingvellir, des rochers sont tombés des murs des ravins et l'eau a jaillit des fissures. Les tremblements de terre furent le résultat d'un mouvement des limites des plaques d'Eurasie et d'Amérique du Nord qui s'étendent à travers l'Islande. Au Sud, les plaques se dépassent de quelques centimètres, mais à Þingvellir elles se séparent et la terre au milieu s'affaisse. Loin des limites des plaques, l'activité est assez constante avec environ 2 cm par an. Mais au niveau des zones des fissures, le stress en suspend s'accumule pendant un long moment et est ensuite relâché dans une poussée d'activité, lorsque la fracture des limites est atteinte.

 

Pendant la dernière période glaciaire, une couche de glace d'une épaisseur de plus de 1000 mètres a recouvert la terre. Malgré le froid, l'activité volcanique s'est étendue sous le glacier. Cette activité a créé des tufs. Certaines de ces éruptions volcaniques ont réussit à fondre le bouclier glaciaire ce qui a finit par faire des coulées de lave. D'autres ont seulement fondu une cavité sous la glace et ont formé des montagnes de palagonite ou de longues crêtes de palagonite.

 

Lorsque la température a augmenté il y a 18 000 ans, le glacier a commencé à fondre et a peu à peu disparu. Le premier signe du lac de Þingvallavatn est apparu il y a 12 000 ans. La langue glaciaire était posée dans la dépression de Þingvellir, et une lagune glaciaire s'est formée au Sud de celle-ci. Le lac de Þingvallavatn s'est formé plus tard, lorsque le glacier s'est retiré vers le Nord et que de l'eau en provenance de celui-ci s'est accumulée dans la dépression. En-dessous du glacier, différentes sortes de montagnes palagonites ont vu le jour, elles ont été créées par l'activité volcanique sous la dépression de la glace. Il y a environ 10 000 ans, alors que le glacier prenait la position qu'il a actuellement, une éruption de volcan bouclier s'est déclenchée. Ce qui donna lieu à deux monts, Skjaldbreiður, l'un des plus beaux volcans boucliers en Islande et Hrafnabjörg, qui est lui aussi un volcan bouclier. L'éruption qui a créé le volcan bouclier a probablement duré durant des dizaines d'années, peut-être même pendant un siècle.

La lave a collecté l'eau trouble du glacier s'écoulant au Sud de la dépression de Þingvellir. Toute l'eau en provenance du nord fut drainée à travers la lave et est réapparue en-dessous aussi claire que de l'eau de source. La lave du volcan bouclier au sud de Hrafnabjörg s'est prolongée loin dans le lac et a bloqué l'écoulement de Sogshorn. Cela a provoqué une montée du niveau de l'eau, mais qui a en même temps considérablement descendu puisque la lave occupait une majeure partie de l'espace. La lave s'est aplanie sur la dépression de Þingvellir, mais l'affaissement de la terre et les fissures ont continué de s'agrandir et ainsi les défauts furent à nouveau renouvelés. On peut désormais voir une section de lave en croix sur les murs de la fissure.

Il y a environ 3000 ans, une fissure éruptive longue de 8 km s'est ouverte au Nord-est de Hrafnabjörg et a formé Þjófahraun. La dernière éruption dans la dépression de Þingvellir s'est déroulée il y a 2000 ans. La fissure éruptive se trouve au Nord-est du mont Hengill. La lave, Nesjahraun, s'est déversée dans la région de Grafningur et le cratère de cendres Sandey s'est élevé du fond du lac de Þingvallavatn. L'activité volcanique à Þingvellir a sommeillé pendant 2000 ans, et la question n'est pas de savoir si elle recommencera à nouveau mais de savoir quand.

Le lac de Þingvallavatn est particulièrement fertile et riche de végétation, malgré les températures très froides. Un tiers du fond de la zone est recouverte par la végétation, et on trouve une grande quantité de lave. De la végétation à croissance lente s'est étendue jusqu'à 10 mètres de profondeur. Un total de 150 sortes de plantes et 50 sortes d'invertébrés ont été découverts, de la côte jusqu'au centre.

Dans le lac de Þingvallavatn vivent trois espèces de poisson d'eau douce sur les cinq espèces trouvées en Islande : la truite saumonée, l'omble de l'Arctique et l'épinoche. On dit que ces espèces ont été isolées dans le lac lors du réveil de la dernière période glacière lorsque le terrain s'est élevé au bord sud de Þingvallavatn.

Le bouleau des bois est typique de la région de Þingvellir. Le bouleau, ainsi que le saule, plantes de la famille des landes, et le bouleau nain, transforment l'apparence de Þingvellir en automne, et beaucoup de gens se déplacent à cet endroit pour profiter de la beauté de ses couleurs pastels.

Extreme Iceland propose des visites du parc national de Þingvellir tous les jours de l'année.